Sélectionner une page

Apnée du sommeil chez l’enfant : Comment le diagnostiquer  ? 

3 millions d’adultes en France souffrent d’apnée obstructive. En plus de ce chiffre impressionnant, l’apnée du sommeil chez l’enfant touche 600 000 petits. Cela représente 1 enfant sur 20 ! 😲 Votre enfant est peut-être concerné. Dans le cadre de ses articles scientifiques, l’équipe de LUDOCARE a voulu en savoir plus. Un grand merci au Dr Madiha Ellaffi, pneumologue allergologue spécialiste du sommeil, pour sa collaboration.

Apnée ou pas ? comment savoir ?

Des comportements qui mettent la puce à l’oreille…
  • “Le matin, mon enfant est fatigué, il a du mal à se réveiller…”

Difficile de faire lever son bambin le matin ! Néanmoins certains sont plus fatigués que d’autres et ont plus de peine à émerger. Les enfants concernés par l’apnée obstructive du sommeil font face à un plus gros problème. En effet ces enfants ont passé une très mauvaise nuit. Lorsqu’on parle d’apnée du sommeil chez l’enfant,il est important de comprendre ce qu’est la fragmentation du sommeil. C’est, pour faire simple, une réduction du sommeil causé par la manifestation de “micro réveils”. Ces réveils intempestifs sont la cause d’un sommeil inefficace et donc peu réparateur pour l’enfant, ils empêchent également la sécrétion de l’hormone de croissance qui permet à l’enfant de bien grandir. Autant de désagréments qui font que votre enfant est encore moins éveillé le matin qu’une marmotte après des mois d’hibernation.

Gaston souffrait-il d'apnée du sommeil chez l'enfant ?

  • “La journée il ne tient pas en place, une vraie pile électrique !”

Tel(le) votre meilleur(e) ami(e) qui revient déchaîné(e) d’une soirée un peu trop arrosée,  votre enfant va vous paraître ensuite très agité. Cela se ressent notamment à l’école où il peine à se concentrer en classe et prend du retard sur ses camarades. Malgré sa bonne volonté il a du mal à rester en place. ATTENTION néanmoins car tous les enfants ne réagissent pas au manque de fatigue de la même manière ! Quand certains sont sujet à de l’hyperactivité et de l’irritabilité, d’autres seront plus sur la réserve et manifesterons de la timidité.

  • “Mon enfant ronfle”

Votre petite tête blonde ronfle ou grince des dents ? Il respire toujours par la bouche ? Cela arrive lorsque l’enfant est malade, quand il souffre d’une infection respiratoire par exemple, mais cela est passager. Si les ronflements persistent alors c’est peut-être signe d’apnée du sommeil chez l’enfant. Attention cela peut-être difficile à détecter lorsque l’on ne dort pas dans la même pièce que l’enfant !

  • “Je retrouve ses draps sans-dessus-dessous le matin, ils sont parfois mouillés”

Comme on l’a déjà dit, l’apnée du sommeil chez l’enfant = sommeil fragmenté. L’enfant a tendance a faire des cauchemars et à beaucoup bouger la nuit car il n’atteint pas un sommeil profond et réparateur. L’enfant a alors tendance à transpirer la nuit.

  • “Il fait encore pipi au lit”

Lors d’un sommeil normal certaines hormones sont moins sécrétées, ce qui diminue la production d’urine. Un enfant apnéique ne bénéficie pas de se répit. Sa vessie se remplit… soit il doit se lever, soit c’est l’accident !! 😱

  • “Il se lève la nuit”

Quoi de plus compréhensible ? Votre enfant a besoin d’aller faire pipi souvent. Il dort la bouche ouverte et a donc la bouche sèche : il se lève pour aller prendre un verre d’eau.

Portrait-robot de l’Apnée du sommeil chez l’enfant. 

Votre enfant est devant vous en ce moment ? Regardez ces quelques points pour détecter l’apnée du sommeil chez l’enfant :

L'apnée du sommeil chez l'enfant

1- Il est cerné.

2- Il a les yeux en amande et tombants.

3- Il a tendance à avoir toujours la bouche entrouverte. En effet, il est habitué à respirer par la bouche. Quand on lui demande de sourire il semble faire un effort pour que ses lèvres se touchent.

4- Il a des narines fines, normal puisqu’il ne les utilise pas !

5- Le fait de respirer par la bouche la nuit a une conséquence sur le développement du visage de l’enfant. La langue ne se plaque pas sur le palais comme elle devrait le faire. Le palais ne se développe pas et reste petit. Les dents n’ont pas de place pour pousser. Besoin futur d’un appareil dentaireLe visage se développe vers le bas et s’allonge. N’hésitez pas à consulter un ORL en cas de doute !

6- Ouvrez la bouche de votre enfant. En regardant au fond de la gorge, on constate pour certains que les amygdales sont gonflées et obstrues également le passage de l’air, pour d’autres ce sont la présence de végétation qui est en cause (encore une fois chaque cas est différent !).

Un lien entre asthme et apnée ? Qui de la poule ou de l’œuf…

La question qui demeure actuellement, est de savoir si un lien existe entre apnée obstructive du sommeil et asthme. En effet, certaines études ont démontrées que les personnes atteintes d’apnée du sommeil sont plus susceptibles de développer de l’asthme que les personnes ne présentant aucun symptômes.

Une chose est sure, asthme et apnée du sommeil ont des facteurs communs fréquents : allergie et inflammation. 75 % des asthmatiques sévères souffriraient d’apnée obstructive du sommeil ! Un chiffre encore à l’étude alors… stay tunned !

 

Pour en savoir plus sur le travail formidable que réalise le Dr Ellaffi sur l’apnée du sommeil chez l’enfant, je vous engage à lire ce livre adorable : Un sommeil de marmotte.